Liste de catastrophes envisageables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Liste de catastrophes envisageables

Message  Admin le Ven 8 Nov - 21:09

Salutations,

Aujourd'hui, je prends un peu de temps pour vous dresser une liste (non exhaustive) des différentes catastrophes qui mettront un terme à l'humanité. Je ne livrerai aucun scénario fantaisiste, seulement des scenarii validés, attestés et reconnus.

Vous trouverez pour chaque catastrophe un descriptif, une probabilité, une estimation temporelle et les moyens de protection existant. Je vais essayer de les classer du plus probable au moins probable. C'est parti :

I-) Les risques provenant d’événements spatiaux

Fin de vie du soleil :

Quand ? : D'ici 4 à 5 milliards d'années
Probabilité ? : Certaine
Comment ?: Le Soleil va brûler tout son carburant (Hydrogène, puis Hélium). De là, comme toutes les naines jaunes, notre soleil va enfler à tel point qu'il va engloutir les planètes Mercure et Vénus. La proximité de notre nouvel astre va augmenter la température de notre planète à plus de 1000°C. Vous conviendrez que cela sera très chaud (mettez 1 seconde votre tête devant votre four ouvert à seulement 200°C, vous verrez!!)

Mesures de protection ?: Aucune. A moins que nous puissions changer de planète !!!

Disparition de notre atmosphère :

Quand ?: Inconnu mais nous avons encore plusieurs millénaires à vivre normalement

Probabilité ?: Certaine

Comment ?: Le noyau ferreux en fusion de notre terre est en rotation. Sur le principe de la dynamo, il crée un champ magnétique énorme appelé magnétosphère. Ce champ protège notre planète des vents solaires qui ne peuvent atteindre notre atmosphère. A défaut, notre atmosphère serait en grande partie balayée et envoyée dans l'espace. Je n'aborde pas les conséquences d'une absence d'atmosphère ou encore de l'impact du rayonnement gamma qui atteindraient la surface...

Pour information, Mars, la jumelle morte de la terre, a connu cette fin tragique. Plus petite que la terre, son noyau s'est refroidi beaucoup plus vite et son champ magnétique s'est arrété. Cela a généré la disparition quasi totale de son atmosphère, l'évaporation de l'eau en surface, le refroidissement de la planète et la mort des espèces vivantes qu'auraient pu abrité cette planète. (Quoique, les dernières études ont permis de découvrir des dégagement de méthane lors de périodes « chaudes » de l'année martienne, émanation pouvant être dues à des bactéries vivant sous la surface du sol, mais cela n'est pour le moment qu'une hypothèse)

Mesures de protection ?: Aucune. Il est impossible matériellement de générer un champ magnétique assez puissant pour protéger la planète entière...

Astéroide/comète dit « exterminateur »

Quand ?: Inconnu, quelques astéroides géocroiseurs ont été localisés, le 13 avril 2036, « Apophis » ne devrait pas passer loin. Mais à ce jour, pas de date de collision prévue.
Probabilité ?: Certaine. Les probabilités indiquent la fréquence en fonction de la taille de l'objet suivi du nombre total de victimes (choc et conséquences) :

1 mètre tous les 4 mois : 0 à 100 victimes (conséquences locales)
Exemple : Russie 2013

10 mètres tous les 30 ans : 3 à 500 000 victimes (conséquences locales)
Exemple : Meteor Crater avec ses 1,2 km de diamètre et 180 mètres de profondeur probablement dû à un corps de 50 m maxi qui a percuté la Terre il y a 50 000 ans
Exemple: La météorite qui a explosé dans le ciel en Russie en février 2013 faisait 20 m et 10 000 tonnes. Le bilan final est de plus de 1000 blessés (car elle a explosé en plein vol et s'est fragmentée...) a cause de l'onde de choc qui a cassé les fenêtre. Conclusion, éloignez vous des fenêtres!!

100 mètres tous les 3000 ans : 300 à 20 000 000 de victimes (conséquences régionales)
300 mètres tous les 18 000 ans

1 kilomètre tous les 148 à 200 000 ans : 2 millions à 200 millions de victimes (glaciation avec hiver nucléaire) (conséquences continentales et mondiales)

10 kilomètres tous les 30 millions d'années : >7 milliards (glaciation avec hiver nucléaire) (conséquences mondiales)
Exemple : il y a 66 millions d'années, Yucatan, astéroide d'une dizaine de kilomètres, extinction des dinosaures

Comment ?: Des milliers d'astéroides errent dans notre système solaire, essentiellement dans la ceinture d'astéroides (entre Mars et Jupiter) ou encore dans la ceinture de Kuiper, située au delà de Neptune. Il en existe de toutes les tailles. En février 2012, l'un d'entre eux, de la taille d'un immeuble de 40 étages est passé très près (27000km), soit en dessous de l'orbite géostationnaire. S'il avait heurté la terre, il y aurait eu les mêmes dégâts qu'en 1908 dans la Sibérie.
De nombreux astéroides géocroiseurs (croisant l'orbite terrestre) sont connus et surveillés. Ces objets n'émettant aucun lumière et à l'échelle astronomique, de petite taille, sont difficilement détectables. Nous n'en avons repéré qu'une faible quantité.
Tous les ans, des dizaines de tonnes d'objets spatiaux tombent sur terre. Les étoiles filantes sont des objets de très petites tailles qui se désagrègent en traversant l'atmosphère.

Mesures de protection ?: Aucune, malgré l'existence de plusieurs stratégies. Il faudrait pour cela une entente mondiale entre les pays...

Le sursaut gamma/supernova

Quand ?: Inconnu

Probabilité ?: Certaine. (1 à 2 fois par siècle dans notre galaxie)

Comment ?: Un sursaut gamma est souvent issu d'une supernova, voire d'un trou noir. C'est le résultat d'une explosion très violente qui envoie dans l'espace, de manière dirigée, un rayonnement gamma, forcément très nocif pour les êtres vivants (résidus d'une réaction nucléaire) ainsi que pour la couche d'ozone.
Un sursaut gamma est suspecté d'avoir entraîné une extinction de masse sur terre il y a 440 millions d'années, issu d'une supernova qui aurait eu lieu dans un rayon de 6500 années lumière.
Un système binaire d'étoile situé à 3260 années lumière est actuellement sous surveillance, des explosions de type nova sont détectées régulièrement (1890, 1902, 1920, 1944 et 1967). Dans ce système, une étoile est en train d'en absorber une autre. Le risque de supernova est très important. Par contre, nous ne savons pas si un sursaut gamma pourrait être dirigé vers la terre.

Mesures de protection ?: Aucune


II-) Les risques terrestres

Le supervolcan ou les trapps :

Quand ?: inconnu

Probabilité ?: Fortement probable

Comment ?: Les supervolcans sont connus, répertoriés. Ils sont appelés ainsi car leurs éruptions sont spéciales : « Un volcan crée les montagnes, un supervolcan les détruits... » Le terme est sûrement fait pour attirer l'attention, cependant leur existence est réelle. On en trouve un peu partout dans le monde. La majorité sont « éteints », d'autres encore actifs et surveillés. Pour en citer quelques uns : celui de Yellowstone (45km sur 85km), celui de Naples(13 km de diamètre), celui de Bolivie (70 km de diamètre), celui de Sumatra ... Ils sont une dizaine en tout. Ils s'agit de poches de magma qui s'étendent sur une surface importante, contrairement à un volcan qui présente une « cheminée » qui évacue le magma en un point donné. Certains d'entre eux sont sous une vigilance importante des sismologues et des vulcanologues de par leur activité. Yellowstone comme celui de Bolivie par exemple s'élèvent de 2 centimètres par an et inquiètent la communauté scientifique., celui de Naples est monté de 2 m depuis 1970...
La dernière grosse éruption connue est celle de Toba, à Sumatra il y a 74 000 ans. Cette éruption a entraîné un hiver volcanique (6 à 10 ans), une extinction de masse et le goulot évolutif hominidés (extinction de près de 90% des hommes, d'où les similarités génétiques actuelles!!)
Un autre phénomène aux conséquences quasi identiques : les trapps.
Dans ce cas, il n'y a pas de phénomène explosif. Il s'agit d'un lent épanchement de magma basaltique qui recouvre des milliers de km², générant des gaz toxiques. Comme les super volcans, ces zones de trapp sont identifiées. Les trapps de Sibérie sont les plus connues. Elles ont entrainé une extinction massive. Elles ont duré 1 million d'année, ont entraîné une extinction de masse il y a 250 millions d'années. Les conséquences ont duré plusieurs dizaines de millions d'années...
On en trouve au Brésil, aux Etats unis, en Inde, en Russie, en Afrique, en Atlantique Nord (Islande)

Mesures de protection ?: Aucune pour les trapps (Cf la durée du phénomène et des conséquences!!). Cependant, pour les supervolcans, il est possible d'y survivre sous certaines conditions. Ne pas vivre à proximité de ce genre de volcans (éjection de matière à plus de 30 km d'altitude!!), avoir ce qu'il faut pour survivre à l'hiver volcanique (une dizaine d'année mais cela dépend bien sûr de la taille de l'éruption) et à la période froide qui suivra...

Inversion des pôles magnétiques

Quand ?: Inconnu

Probabilité ?: Certaine.

Comment ?: Le champ magnétique est produit par le noyau terrestre. (Voir plus haut « disparition de notre atmosphère ») Comme un aimant, il a deux faces représentées par le pôle Nord et le pôle Sud. Il faut savoir qu'il existe pour l'homme 2 Nords : le Nord géographique (fixe) et le Nord magnétique (mobile, indiqué par une boussole). Or le champ magnétique n'est pas stable, il varie en puissance et en orientation. C'est pour cela d'ailleurs qu'il faut toujours avoir une carte « à jour » qui prend en compte le déplacement du Nord magnétique !!
Ces variations ont été étudiées et sont admises par le corps scientifique. Les études ont prouvé que le champ magnétique s'inversait souvent, sans régularité. Avant cette inversion, il faiblit fortement, et se « disloque », c'est à dire qu'il apparaît différents « Nords Magnétiques » et tout autant de « Suds » à travers la planète (bonjour les courses d'orientation ces jours là!!). Cela dure plusieurs dizaines, voire centaines d'années. Puis, il se stabilise et soit revient en position initiale, soit les pôles s'inversent. Attention, ce n'est pas la terre qui se retourne !!!
Le risque principal de ce phénomène tient au fait que le champ magnétique s'affaiblisse, voire disparaisse par endroit. De ce fait, les rayonnements solaires ne sont plus déviés et viennent frapper la terre en certaines zones où il ne fera sûrement pas bon vivre !!! (surtout en phase d'intense activité du soleil)
La dernière inversion a eu lieu il y a 780 000 ans.

Mesures de protection ?: Pas grand chose... Eviter de sortir le jour, ne pas se trouver au niveau d'un pôle lors de la « dislocation » du champ. Avoir une boussole.

A SUIVRE...

_________________
"The way we all behave is not understandable
It is so sad to see the wealth of our planet fade away"
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 544
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 41
Localisation : Normandie

http://encorenvie.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum