C'est la saison des fraises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est la saison des fraises

Message  Anne-Marie le Dim 20 Juin - 0:18

Pourquoi manger des fraises ?

Parce- que les fraises sont des fruits simples à cultiver et dont les bienfaits et apports nutritifs sont plutôt intéressants.


Fraise et diététique

La fraise est légère (seulement 35 kcal/100 g) et rafraîchissante (elle est composée de 90 % d'eau).
Riche en vitamine C, c'est un fruit qui symbolise l'été. Elle peut se conserver de différentes manières ( voir post à venir dans la rubrique cuisine) afin d'être consommée tout au long de l'année.


Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protides 0,7 g
Glucides 7 g
Lipides 0,5 g
Calories 35 kcal

La fraise est en effet particulièrement intéressante pour son apport vitaminique, qui stimule nos défenses immunitaires. Il suffit d’une portion de 150 g (ce que l'on consomme habituellement) pour couvrir l'apport journalier recommandé (AJR) en vitamine C, soit 80 mg pour l’adulte.

L'apport en minéraux est modéré mais diversifié et équilibré. Comme dans la plupart des végétaux frais, le potassium domine avec environ 150 mg/100 g ; le calcium est présent avec un taux non négligeable de 20 mg/100 g ; le fer avec 0,4 mg/100 g (avec du cuivre et du zinc qui facilitent sa bonne assimilation) ; le magnésium avec 12 mg/100 g...

Attention cependant, la fraise fait partie des aliments "histamino-libérateurs" : sa consommation libère de l'histamine dans l'organisme, ce qui provoque chez un sujet prédisposé l'apparition de phénomènes de type allergique (urticaire notamment).

Les propriétés de la fraise

La fraise est rafraîchissante, diurétique, astringente, dépurative, apéritive, tonique.

Elle est l'alliée des régimes amaigrissants et recommandée aux personnes anémiées.

Utilisée sur la peau, la fraise est stimulante, antiride, tonifiante. Elle convient particulièrement aux grasses et matures. Masque : Etaler de la pulpe de fraises (3-4 fraises écrasées sur le visage), laisser agir 5 à 10 minutes. Rincer. (Je viens de l'apprendre donc je n'ai pas encore essayé, mais c'est sûr, je vais me laisser tenter!)

Planter des fraisiers

Il est conseillé de planter au moins 60 fraisiers pour une famille de quatre personnes. Prenez plusieurs variétés pour étaler les récoltes, moitié non-remontants, moitié remontants.

Préparez bien le sol et apportez beaucoup de compost ou vieux fumier, pensez que si vous plantez sur plastique, vous ne pourrez plus faire aucun apport jusqu'à la fin de la culture (trois ans minimum).

Espacez les lignes de 50 cm, les plants de 40 cm surtout avec les nouvelles variéts très vigoureuses. N’enterrez jamais le collet. En terrain humide ou lourd, façonnez des petites buttes et plantez au sommet, le fraisier a hoorreur d’avoir les racines dans l’eau.

S’il ne pleut pas, arrosez régulièrement les deux premiers mois pour assurer la reprise.

Plutôt que le plastique, il vaut mieux utiliser un paillage naturel à base de paillettes de lin ou de chanvre, d’écorces de pin compostées ou d’aiguilles de pins , de mélèze, etc...

La culture du fraisier

Ne touchez pas à la plantation en période de gel, attendez le mois de mars pour nettoyer les plants. Enlevez (et brûlez) les feuilles sèches, rectifiez le paillage brassé par l’hiver.

Supprimez régulièrement les stolons (ou fils) émis par le pied principal, ceci afin de maintenir un plant fort et productif.

Les parasites du fraisier

Campagnols, mulots, rats taupiers : Une astuce ; la plantation d’ail entre les pieds de fraisiers éloigne les rongeurs.

Limaces : En cas de printemps humide, le paillage décourage les gastéropodes.

Pucerons, thrips : (feuilles déformées ou/et décolorées) Traitements préventifs au purin d’ortie ou curatifs au purin de tanaisie.

Tarsonème : (jeunes feuilles déformées sans décoloration) Attention, c’est un acarien, insensible aux insecticides. Prenez un produit spécifique « araignées rouges ».

Oïdium ou blanc : Maladie bien connue, due à un excès d’eau et à une mauvaise aération du feuillage. Attention aux distances de plantation et traitez au souffre.

Taches violettes : Cette amaladie apparaît en été avec les fortes chaleurs, maladie pas très grave qu’on peut contrôler simplement à la bouillie bordelaise.

Fraises et fraisiers : un peu d'histoire

La fraise n'est pas véritablement un fruit, seuls devraient porter ce nom les akènes (grains durs) disséminés à la surface de la fraise, et qui dérivent effectivement des ovaires de la fleur. La partie charnue ne correspond en fait qu'au réceptacle hypertrophié de la fleur.

Les fraises étaient déjà appréciées des Romains, mais il s'agissait alors de fraises sauvages ou fraises des bois. Leur culture n'a vraiment commencé qu'à la Renaissance.

Comme les framboises, les fraises ont été longtemps négligées des jardiniers qui n'y voyaient qu'un fruit bon à occuper les femmes et les enfants. La culture a permis d'obtenir des variétés à fruits plus gros, et surtout des saisons plus longues.

Le jardinier de Louis XIV, La Quintinie, parvenait à en produire dans les serres de Versailles dès le mois de mai. Au 18ème siècle, de grosses fraises venues d'Amérique, de Virginie et du Chili notamment, ont été introduites en France et cultivées d'abord dans la région de Plougastel, en Bretagne. La culture de la fraise s'est généralisée au 19ème siècle et a donné naissance à plus de 600 variétés.

Aujourd'hui, les fraises sont produites dans de nombreuses régions françaises : Sud-Ouest, Sud-Est, Vallée du Rhône, Val-de-Loire, Bretagne…


Quelques variétés de fraises

La plupart des fraisiers cultivés dérivent d'espèces américaines (fraisiers de Virginie et du Chili) : Reine des Quatre Saisons, Surprise des Halles, Marie-France, Fraise des Bois, Cambridge Favourite, Rabunda, Gorella...

La gariguette, l'une des premières fraises (début avril). Récente sur nos marchés, couleur rouge orangé, de forme allongée. Elle est ferme, juteuse, parfumée, légèrement acidulée. La choisir parfumée, d'une belle couleur rouge orangé, uniforme. Une extrémité blanche indique qu'elle a été cueillie avant maturité et, comme elle ne mûrit plus... à éviter! A utiliser nature, en tarte, salades.

La cigaline, issue des recherches du CIREF (Centre interrégional de recherche et d'expérimentation de la fraise) est une déclinaison de la gariguette. Rouge vermillon, avec une note de fruits des bois, très sucrée. A partir de mai et juin. A manger crue ou à cuisiner en papillotes.

La selva, tenue irréprochable, très rouge, presque pourpre et bien dodue, ferme. Elle se prête aux préparations telles que confitures, coulis ou tartes. De juin à octobre.

La pajaro, en forme de coeur, goûteuse, sucrée. Crue, en coulis, tarte etc.

La cigoulette, croquante. Crue ou cuite. On peut la gratiner, mariner ou cuire en papillotes.

L'Elsanta, grosse fraise charnue à la pulpe rouge, d'une bonne tenue. Issue d'un croisement entre les variétés gorella et holiday, sa chair est ferme et de très bonne qualité gustative. Crue ou marinée, gratinée ou en confitures.
La darselect, variété de fraises rondes et parfumées. Fruit de pleine saison.

La seascape, fraise remontante, est plus tardive.

La Mara des bois, petite, rouge, brillante, acidulée, fondante, au parfum subtil et délicat, proche de celui de la fraise des bois. De juillet à novembre. Elle ne supporte pas le réfrigérateur. A consommer très rapidement. Evitez de la laver. Crue, en salade, en confiture, en terrine, etc.

Pour ma part mes préférées sont la garriguette et la Mara des bois

A suivre dans la rubrique cuisine : comment choisir les fraises, les conserver, les consommer...

Tout, tout,tout, vous saurez tout sur les fraises...

Fraisement vôtre ...

Anne-Marie
avatar
Anne-Marie
Membre bavard
Membre bavard

Messages : 208
Date d'inscription : 16/05/2010
Age : 41
Localisation : Basse-Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est la saison des fraises

Message  cécilia&co le Lun 21 Juin - 7:40

sacré topo, bon ben yapluka s'y mettre.........
avatar
cécilia&co
Membre bavard
Membre bavard

Messages : 298
Date d'inscription : 14/05/2010
Age : 41
Localisation : quelques par entre ici ou ailleurs...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum