Le manifeste des gens qui dorment. Acceptez-vous ce contrat?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le manifeste des gens qui dorment. Acceptez-vous ce contrat?

Message  Admin le Sam 9 Oct - 18:38

La situation est grave, la prise de conscience est minime, et pourtant, nous ne sommes pas seuls à remettre le système en question. J'ai trouvé cette EXCELLENTE vidéo sur le net. A vous de juger:


_________________
"The way we all behave is not understandable
It is so sad to see the wealth of our planet fade away"
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 544
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 40
Localisation : Normandie

http://encorenvie.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le texte, plus détaillé et sans musique ni images

Message  Admin le Mer 15 Juin - 20:25

Le Manifeste des gens qui dorment.

"Qui ne dit mot, consent !"

Article 1. Je consens à la compétition, à la spéculation et à la propriété privée comme principes fondamentaux de notre système économique, j'ai parfaitement conscience que ce fonctionnement est aménagé par et pour une poignée de gens puissants au détriment de ceux qui sont peu signifiants financièrement, j'entend que cette conjoncture est une injustice flagrante faites à tout ceux qui aspirent à un monde fondé sur l'entraide la collaboration et le partage mais l'histoire prouve qu'il ne peut en être autrement.

Article 2. Je consens dans une telle conjoncture à être humilié et exploité comme du bétail sachant que je dispose moi-même de la prérogative d'humilier tout subalterne ou d'exploiter toute personne occupant un rang inférieur dans l'ordre social comme du bétail d'encore moindre qualité. Néanmoins lorsque mes intérêts seront en jeux je pourrai estimer la solidarité syndicale comme un exercice pontuel destiné à établir un rapport de force sur une instance supérieure dans le but de satisfaire mes intérêts personels.

Article 3. Je consens à l'exclusion sociale des marginaux, des inadaptés et des faibles, d'une part parce que la capacité de prise en charge de la société est limitée et d'autre part, parce qu'au delà de l'éthique, l'homme est assujetti au darwinisme social qui est l'application d'une loi incontournable de la nature dans la régulation des rapports humains.

Article 4. Je consens sans conditions aux activités des trusts bancaires en acceptant que ces institutions investissent à leur convenance les avoirs mis à leur disposition par les citoyens ne leur reversant en retour de leurs gigantesques profits que des intérêts symboliques, j'accepte de plus que ces mêmes institutions prélèvent des intérêts usuriers pour prêter à ces mêmes citoyens l'argent qui n'est autre que celui des communautés qui les supportent.

Article 5. Je consens à ce que l'on détruise chaque année des mégatonnes de nourriture et de biens essentiels pour éviter que les cours ne s'écroulent, car tous les biens quelle qu'en soit la nature sont soumis à la loi de l'offre et de la demande, offrir des biens surnuméraires aux nécessiteux et permettre ainsi à des centaines de milliers de personnes de ne pas mourir de faim ou d'avoir une vie convenable, reviendrait à réduire la demande et faire chuter les prix ce qui est un non sens dans l'entendement de la loi du marché.

Article 6. Je consens qu'il soit interdit selon l'éthique de mettre un terme à ses jours par empoisonnement ou asphysie, l'euthanasie pouvant constituer en certaines circonstances une issue honorable pour des personnes souffrantes. Néanmoins j'accepte paradoxalement selon les interprétations aléatoire de cette même éthique, d'être empoisonné ou asphysié moi ainsi que ma descendance pour des générations à venir en inhalant ou ingérant les substances toxiques répandues dans l'environnement ceci sous la bénédiction des états que nous constituons pour nous représenter.

Article 7. Je consens à ce que l'on prépare la guerre pour assurer la pérénité d'un fac-similé de paix et sécurité, j'accepte à cet effet qu'une part substantielle de mes impôts soit dédiée au budget de la défense, j'estime pafaitement normal que des conflits soient encouragés ou soutenus par les armes plutôt que d'en chercher la résolution dans les processus diplomatiques, car ceci à l'avantage de rentabiliser l'industrie de guerre qui représente une proportion importante de l'économie mondiale.

Article 8. Je consens à l'hégémonie du pétrole dans notre économie, ce bien qu'il s'agisse d'une énergie coûteuse et polluante, et je suis d'accord pour empêcher ou repousser toutes alternatives ou tentatives de substitution, s'il s'avérait que l'on soit au fait d'un moyen peu coûteux de produire une énergie respectant l'équilibre de la biosphère, ceci reviendrait à mettre en péril les fondements mêmes de l'économie mondiale.

Article 9. Je consens à ce que l'on condamne le meurtre et la torture de mes semblables toute dérogation à ce principe ne pouvant être décrété que par l'État, lorsque que par décret un état se constitue l'ennemi d'un autre le principe précédant devient automatiquement caduque et j'accepterai dans une telle circonstance d'être conscris afin d'éliminer mon semblable par tous les moyens possibles même lorsqu'il s'agit uniquement de protéger les intérêts économiques supérieurs de ma nation.

Article 10. Je consens à ce que des partis de droite et de gauche passent le plus clair de leur temps à s'opposer aux frais des contribuables en capitalisant sur les frustrations inhérentes à toute société, j'accepte par ailleurs toutes sortes de divisions possibles, en autant que celles-ci permettent de canaliser la frustration et la colère vers des ennemis désignés dont on agite le portrait devant moi, une telle pratique est définitivement une saine gestion des tensions sociales même si les argents et les énergies pouvant servir à agresser les irritants sont floués dans le processus.

Article 11. Je consens à ce que le pouvoir de façonner l'opinion publique, jadis détenu par les religions, les philosophes et les penseurs de tout acabit, soit aujourd'hui aux mains d'affairistes non élus démocratiquement et parfaitement capables de contrôler les enjeux politiques, sociaux, économiques et écologiques via leur mainmise sur les médias et les états démocratiquement élus.

Article 12. Je consens à l'idée que le bonheur se résume au confort, l'amour au sexe, et la liberté à l'assouvissement de tous les désirs, car tel est le message véhiculé par les médias, ne pas se soumette à cette propagande revient à se marginaliser. Plus je souscris à cette propagande plus je me sentirai vide de sens, insignifiant et malheureux, je compenserai alors largement dans la consommation, en cela j'accomplirai mon rôle social et contribuerai pleinement à la pérénité de notre économie.

Article 13. Je consens à ce que la valeur d'une personne soit directement proportionelle à la taille de son compte bancaire et que l'utilité d'une personne soit fonction de sa productivité, ceci quelles que soient les qualités morales d'une telle personne, il est par conséquent tout à fait légitime qu'un individu non productif ou peu signifiant sur le plan financier soit marginalisé et privé des prérogatives qui sont attribuées à ceux qui s'incrivent activement dans le système de valeurs proposé par la société de consommation.

Article 14. Je consens à ce qu'on attribue aux sportifs et aux personalités du cinéma une grande mesure de respect en les rénumérant copieusement, beaucoup plus que les professeurs, les médecins, les philosophes et les poètes ou tout autres professionels chargés de l'éducation, de la santé ou de la pérénité culturelle des générations futures, car il est clair que l'homme à davantage besoin de vivre par procuration que de parfaire sa propre éducation et sa culture, pour ce qui est d'évaluer l'état de santé d'une société le PIB est un indice largement suffisant et accepté.

Article 15. Je consens et j'accepte que l'on mettre au banc de la société les personnes âgées dont l'expérience pourrait nous être utile car celles-ci appartiennent au passé, dans une perspective de croissance et de progrès, nous devons considérer que les jeunes sont les prémisses de la civilisation la plus avancée de l'histoire humaine cette génération constitue par conséquent l'unique référence en matière d'humanité, même s'il en était autrement nous entendons que l'expérience ne se partage ni ne se transmette car l'histoire nous apprend que nous ne pouvons en tirer de leçons.

Article 16. Je consens à que l'on me présente des nouvelles désastreuses et terrifiantes du monde chaque jour dans les médias, ceci me permet d'apprécier la normalité et le confort relatif de ma situation et comprendre d'autre part à quel point les valeurs occidentales sont évoluées, je comprend aussi qu'entretenir la crainte et la haine dans mon esprit m'incline à me refermer sur moi-même plutôt que m'ouvrir sur le monde pour chercher à le comprendre, à le respecter davantage.

Article 17. Je consens à ce que les politiciens, les industriels et les militaires se réunissent régulièrement lors de sommets internationaux pour prendre sans nous consulter des décisions qui engagent l'avenir de la planète, de la société et de la vie en général. Pourquoi interrogerais-je les compétences et les mobiles des politiciens que nous avons dûment mandatés pour exercer le privilège de nous représenter ? Pourquoi douterais-je de la philanthropie des industriels qui ont à coeur de batir un monde meilleur pour les générations à venir. Quant aux militaires ne sont-ils pas préocupés essentiellement par le maintien de la paix .

Article 18. Je consens à consommer de la viande traitée aux hormones sans que ceci ne soit explicitement signifié au consommateur, j'accepte que la culture des OGM se propage sur toute la planète permettant ainsi aux trusts de l'agroalimentaire de breveter le vivant afin d'engranger des dividendes en tenant sous leur joug l'agriculture mondiale.

Article 19. Je consens à ce que les banques internationales jouissent d'une autorité politique en discriminant sur la base des prêts accordés aux pays qui désirent s'armer, ceux qui disposeront d'un pouvoir de dissuasion de ceux qui ne l'auront pas, je comprends néanmoins qu'en certaines circonstances il peut être viable sur un plan stratégique, politique ou financier de supporter les deux parties d'un même conflit.

Article 20. Je consens à ce que les multinationales s'abstiennent d'appliquer les progrès sociaux réalisés en occident dans les pays défavorisés, considérant que c'est déjà une embellie de les faire travailler, il est tout à fait légitime d'utiliser les lois ou l'absence de lois en vigueur dans ces pays afin de mettre au travail des enfants dans des conditions inhumaines et précaires, je comprends qu'au nom des interprétations des chartes de droits de l'homme et du citoyen en vigueur dans les pays développés nous devons nous abstenir de faire ingérence pour y changer quoique ce soit.

Article 21. Je consens à ce que les hommes politiques puissent être d'une honnêteté douteuse et parfois même corrompus, j'estime par ailleurs cette condition parfaitement acceptable considérant les fortes pressions auquels ceux ci sont soumis. j'accepte par conséquent que ceux-ci soient au dessus de la loi, quoiqu'il en soit, pour la majorité la tolérance zéro est la règle absolue.

Article 22. Je consens à ce que les laboratoires pharmaceutiques, les industriels de l'agroalimentaire et toutes autres technologies inacceptables en occident puissent distribuer et s'installer dans les pays défavorisés. Nous devons comprendre que ces pays n'ont pas de lois pour régir l'utilisation de telles substances ou technologies par conséquent, bien que de telles pratique soient discutables sur le plan éthique elles n'en demeurent pas moins légales.

Article 23. je consens à la répression du terrorisme international sans qu'il soit utile d'en interroger les causes, la perpétuation de ces actes est le fait d'une poignée d'illuminés qui agissent sans autre mobile que susciter le chaos dans les sociétés civilisés, les pays visés par de tels actes ne doivent en aucun cas considérer qu'ils sont l'objet de dommage colatéraux mais plutôt de gestes isolés et gratuits.

Article 24. Je consens au concept du darwinisme social qui n'entend que deux possibilités dans la nature, à savoir chasser ou être chassé. Si nous sommes dotés d'une conscience et d'un langage, ce n'est certainement pas pour échapper à ce paradoxe, mais plutôt pour justifier pourquoi nous agissons de la sorte.

Article 25. Je consens à l'idée de considérer le passé de l'humanité comme une suite ininterrompue de conflits, de conspirations politiques et de volontés hégémoniques, mais je sais qu'aujourd'hui tout ceci n'existe plus car l'humanité se trouve actuellement au summum de son évolution. Les seules règles régissant notre monde sont la recherche du bonheur et de la liberté de tous les peuples, ce conformément aux discours politiques de nos élus qui doivent êtres reçus comme l'expression de la vérité.

Article 26. Je consens sans questionner et considère comme vérités toutes formes de dogmes ou théories visant l'explication du mystère de nos origines, j'accepte dans un contexte évolutioniste que la nature ait pu mettre des millions d'années pour créer l'être humain qui est la quintessence de celle-ci et j'admets que son avenir semble être la destruction de sa propre espèce en quelques décennies.

Article 27. Je consens à la loi de l'offre et de la demande comme ultime déterminant de l'avenir de l'humanité l'accumulation de richesses étant l'accomplissement ultime de la vie humaine toute autre façon de considérer le sens de l'existence est pure hérésie et mérite l'exclusion sociale avec privations de toutes prérogatives liés à une existence décente.

Article 28. Je consens à la destruction des forêts, la quasi-disparition des poissons des rivières et de nos océans, j'accepte l'augmentation de la pollution industrielle et la dispersion de poisons chimiques et d'éléments radioactifs dans la nature, j'accepte l'utilisation de toutes sortes d'additifs chimiques dans mon alimentation, car je suis convaincu que si on agit de la sorte c'est dans le but de construire un monde meilleur pour les générations qui nous suivent.

Article 29. Je consens à la guerre économique sévissant sur la planète, même si je pressents clairement qu'elle nous mène vers une catastrophe sans précédent, mais comme les pensées de l'économie de marché sont supérieures aux miennes tout comme celle de Dieu le sont aussi, j'estime que mon entendement n'est pas adéquat et je m'en remets avec confiance aux grands prêtres de l'économie ayant pignon sur rue à Wall-Street car eux seuls sont dans le secret du Dieu qu'il servent.

Article 30. Je consens à l'idée que toutes situations de l'humanité n'est pas de mon ressort, et j'admets que je ne peux rien faire pour changer ou l'améliorer quoique ce soit, je considère en avoir bien assez de ma vie quotidienne et mes soucis.

Article 31. Je consens à l'idée que l'homme doit d'être traité comme du bétail, que celui-ci soit dabord et avant tout une force de travail vouée à l'émulation d'un systême économique, je consents à ce que les faibles soient l'objet de toutes formes de prédation, j'admets aussi que l'on puisse dans un contextes de génocide traiter l'homme encore plus cruellement que du bétail en assassinant hommes, femmes et enfants sans que l'opinion internationale ne s'en offusque outre mesure.

Article 32. Je consens donc, en mon âme et conscience et définitivement à cette matrice qui a la vertue de me protéger de la réalité des choses. Je comprends qu'il y va de mon plus grand bien ainsi que de l'intérêt du plus grand nombre de consentir en tous points à cette déclaration, je consens à accepter en tous points ce qui précède et à ne formuler ni questions, ni oppositions, j'adhère en tout point à cette déclaration comme à un acte de foi étant disposé à la défendre au péril de ma vie si nécessaire car j'ai conscience que la vision claire de la réalité est en soit pire que la mort.

Article 33. Aucune disposition de la présente déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour un individu ou un regroupement un droit quelconque de se livrer à une activité ou d'accomplir un acte visant à la destruction des restrictions et engagements qui y sont énoncés.

Article 34. L'association EnCoREnviE et les membres de ce forum ne valident pas ce manifeste.



_________________
"The way we all behave is not understandable
It is so sad to see the wealth of our planet fade away"
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 544
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 40
Localisation : Normandie

http://encorenvie.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste des gens qui dorment. Acceptez-vous ce contrat?

Message  Admin le Sam 18 Juin - 19:45

Euh, il y a beaucoup de gens qui dorment ici... C'est inquiètant... "Qui ne dit mot consent"

_________________
"The way we all behave is not understandable
It is so sad to see the wealth of our planet fade away"
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 544
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 40
Localisation : Normandie

http://encorenvie.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste des gens qui dorment. Acceptez-vous ce contrat?

Message  Bourrache le Mar 21 Juin - 11:08

Waouw ! Very Happy Quelle belle claque pour notre beau monde !
Je ne suis d'accord qu'avec un seul article : le 34 Twisted Evil

M'autorise-tu à prendre ce texte (avec le lien pour accéder à ce forum, bien-sûr !) et à le mettre sur deux autres forums dont je fais partie et qui sont également concernés par les mêmes inquiétudes développées ici ?
avatar
Bourrache
Membre timide
Membre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 14/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste des gens qui dorment. Acceptez-vous ce contrat?

Message  Admin le Mar 21 Juin - 11:40

Salutations Bourrache,

Ce forum est libre de droit, nous sommes sur le domaine public et même si certains posts sont l'œuvre d'une personne physique, tu peux tout à fait faire des copier/coller si tu mentionnes la source...

Quant à la publicité, n'hésites pas à en faire si tu estimes que ce forum est digne d'intérêt!!! Plus nous serons nombreux, plus nous serons efficaces. J'attends encore un peu que nos rubriques se remplissent avant de faire des "alliances" avec d'autres sites du même acabit avec lesquels je suis déjà en contact.

Merci à toi

_________________
"The way we all behave is not understandable
It is so sad to see the wealth of our planet fade away"
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 544
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 40
Localisation : Normandie

http://encorenvie.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste des gens qui dorment. Acceptez-vous ce contrat?

Message  Gillou06 le Mar 21 Juin - 11:58

Bonjour tout le monde,

Que dire d’un tel manifeste ?
Que dire ….
Dire que s’est malheureusement la réalité de notre monde ?
Dire que trop peu en sont conscient et qu’ils pensent ne pas avoir la force de dire non ?
Dire que la majeure partie de la population dort tranquillement sans avoir conscience de la véracité de tout ceci ?

Dire tout cela n’est rien d’autre que de reposer la faute sur l’autre. C’est dire que les choses vont mal parce que des requins hantent les hautes sphères d’un endroit laissé à l’abandon, parce que nous considérons que celui-ci est hors d’atteinte.

Cordialement,

Gillou

La démocratie que l’on nous propose est un leurre qui nous maintient dans un état comateux. On nous laisse croire que notre vote peu changer quelque chose à ce système alors que nous le voyons bien, cela ne change rien. Au mieux l’élu pourra donner le sentiment d’accomplir un soupçon d’élan vers une situation bienveillante, mais il se fera rattraper sans tarder par les prédateurs qui, comme pour les factions terroristes, nommeront un remplaçant toujours autant avide de pouvoir.
Le mot « révolution » ne signifie plus rien. Il faut tout raser.
Il faut que notre terre mère fasse le ménage dans tout ça car aucun « homme » ne pourra le faire.

En attendant que ceci se passe, j’ai pris la décision définitive de me séparer de ce qui semble être le centre de toute vie sur terre : ma voiture.

Gillou06
Membre timide
Membre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 07/10/2010
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste des gens qui dorment. Acceptez-vous ce contrat?

Message  Gaia76 le Mar 28 Juin - 9:38

Je relis et réécoute ca plus tard pour vous donner mon avis... Je manque un peu de temps en ce moment !
avatar
Gaia76
Membre bavard
Membre bavard

Messages : 102
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 32
Localisation : Le Trait

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste des gens qui dorment. Acceptez-vous ce contrat?

Message  Anne-Marie le Sam 16 Juil - 19:19

Gillou06 a écrit:La démocratie que l’on nous propose est un leurre qui nous maintient dans un état comateux.

On nous laisse croire que notre vote peu changer quelque chose à ce système alors que nous le voyons bien, cela ne change rien. Au mieux l’élu pourra donner le sentiment d’accomplir un soupçon d’élan vers une situation bienveillante, mais il se fera rattraper sans tarder par les prédateurs qui, comme pour les factions terroristes, nommeront un remplaçant toujours autant avide de pouvoir.

[color=violet]Je ne l'aurai pas mieux dit.

Je fais quelques recherches sur la révolution française de 1789 et l'évolution de la société française et je réalise combien les principes d'égalité , liberté et fraternité sont illusoires ( non que je sois contre) . Argent et ( jeux de ) pouvoir sont les 2 mots qui font tourner le monde, et encore plus avec l'interdépendance des nations causée par la mondialisation. Il n'y a finalement pas grande différence entre les nantis d'hier et ceux d'aujourd'hui , leur logique de vie demeure celle du toujours plus.


Je m'interroge : peut-on être libre quand on naît /est pauvre ???
La vraie liberté du pauvre est- ce ... le droit de vote ??? pour faire entendre sa voix à tout prix alors même que sa priorité absolue, avant de défendre une politique quelconque est celle de sa subsistance ?
Vous en connaissez beaucoup vous des gens pauvres investis en politique qui font parler d'eux ? (Arlette, je la comptabilise dans la classe moyenne)
Malgré les aides de l'état , accordées par la CAF et autres organismes , je ne vois finalement pas grande différence entre le pauvre de 2011 et celui de 1871. Je constate juste que la pauvreté se masque peut-être mieux aujourd'hui ( ?) grâce au culte de l'apparence. ( Opinion qui m'est personnelle, qu'en pensez-vous ? Vit-on dans la même réalité?) De l'accès à l'éducation,( à une éducation citoyenne aussi ) et à l'hygiène, rien n'est acquis tant il reste à faire !
Coluche n'a rien inventé : son mérite étant d'avoir en quelque sorte réhabilité la soupe populaire . Malgré les lois de notre pays et la déclaration des droits de l'homme et du citoyen , lorsque je lis la presse ou regarde le journal télévisé je peine franchement à apercevoir une once de fraternité entre les gens qui nous gouvernent ( et qui ne semblent pas à plaindre n'est-ce pas ?) et la masse populaire.
Que reste-til aujourd'hui du Tiers-Etat ? La loi de 1905 a définitivement éliminé le clergé de la catégorie des nantis. Mais la bourgeoisie d'aujourd'hui n'a-t-elle, pas remplacé la noblesse d'hier ?
En 222 ans, malgré la protection des droits de l'individu et des périodes de politique sociale , n'aurions nous pas fait que transformer insidieusement la dîme et la gabelle ? Est- il réalisable aujourd'hui d'harmoniser les différences de classe??? Cette question peut-elle se résoudre de manière politique et démocratique alors que 222 ans n'ont pas suffi pour atteindre ce but de manière satisfaisante ???/color]

_________________
Anne-Marie, la trésorière flower
avatar
Anne-Marie
Membre bavard
Membre bavard

Messages : 208
Date d'inscription : 16/05/2010
Age : 41
Localisation : Basse-Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste des gens qui dorment. Acceptez-vous ce contrat?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum